Le choix! Un chat à la maison

Le choix! Un chat à la maison

Hello tout le monde,

J’ai longtemps cherché par où commencer avec ce blog, j’ai tellement de chose à y mettre! La solution s’est imposée d’elle même, je me dois de vous parler de ce chat qui partage notre vie depuis Octobre 2012 : Pétunia et il faut commencer par le début de l’histoire : le choix!

Il m’a fallu 3 ans de travail intensif et l’achat de notre maison pour enfin avoir le droit d’aller chercher un chat au refuge près de chez nous. Parce qu’il était hors de question pour moi de prendre un chat à un particulier! Je ne cautionne absolument pas le fait que les particuliers s’autorisent à reproduire leur animal pour faire du bénéfice ou simplement se faire plaisir. Il y a tellement d’animaux malheureux qui attendent en refuge, qui ont été à un moment le chaton d’une famille de particulier qui a trouvé ça trop mignon de faire reproduire leur minette!

Nous avons donc pris la caisse de transport et direction de refuge de la Fondation assistance aux animaux de Villevaudé. Et là! Comment choisir?

Il y a 3 clans :

Patte de chat Les ‘Adoptes moi’ : Eh toi là! Regarde-moi comme je suis beau, comme je ronronne bien. Regarde je peux faire des galipettes et sauter partout. Dit tu m’écoutes ? Attend je te grimpe dessus se sera plus simple pour faire ton choix. Dit tu m’aime ? Moi je t’aime déjà.

Patte de chatLes ‘Sauve qui peut’ : Oh regarde un inconnu, vite une cachette, la plus loin et la plus haute possible. Faut pas qu’ils me voient ceux-là. Et si ils s’approchent trop prêt je crache!

Patte de chat Les ‘Je m’en fou’ : Pff encore un nouvel humain qui ne voudra pas de moi. Je reste où je suis de toute façon ça ne sert à rien d’aller les voir. Pourquoi ils m’appellent et me font des signes ? qu’ils me laissent tranquille j’ai 50 choses à faire moi! De toute façon je ne t’aime pas toi.

J’ai croisé les 3 clans, le premier est très compliqué à gérer. Un des chats a même planté ses griffes dans mon pied pour que je ne puisse pas partir. D’autres me sont montés dessus sans que j’aie eu le temps de faire quoi que ce soit. Le deuxième clan est le plus visible malgré tout, ils sont tous cachés en haut des meubles et guetter vos moindres faits et gestes pour être certains que vous ne viendrez pas les voir. Le troisième est si triste, ils sont résignés à rester là pour toujours, pourtant ce ne sont pas les plus repoussants loin de là.

Après avoir parlé avec les bénévoles et expliqué notre situation : maison avec jardin, Monsieur qui n’a jamais eu de chat et qui est compliqué (pas de chat noir, pas de chat à poils longs), plusieurs chats nous ont été présentés. Mais comme je ne fais rien dans les clous je suis tombé amoureuse de ce petit chat qui s’est jeté dans l’évier quand il a vu la bénévole s’en approcher. L’évidence! C’était lui qui partagerait notre vie : Monsieur Pétunia!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *