Pourquoi la couture ?

Pourquoi la couture ?

Et oui la grande question est de savoir « Pourquoi la couture ? »

L’enfance

Il faut donc remonter aux sources de mon enfance pour comprendre pourquoi cette envie de couture. Petite je tricotais avec les amies de ma grand-mère, l’été au bord du ruisseau dans le jardin. Ce sont de merveilleux souvenirs, ces après-midi à l’ombre avec l’eau qui coule et tous ces rires. Ma grand-mère faisait du crochet : des peluches, les couvertures, le point de croix … elle était enseignante et savait très bien transmettre ce qu’elle faisait.

Plus grande je me suis essayée au point de croix, mon dernier ouvrage : un joli cadre pour ma grand-mère, elle ne l’a malheureusement jamais vu mais je l’ai toujours aujourd’hui, il me suit dans tous mes déménagements. Je n’ai plus jamais fait du point de croix, pourtant c’est si agréable à faire et il y a tellement de possibilité. Un jour je m’y remettrais surement, mais pas pour le moment.

La création

Enfant j’adorais créer, je dessinais, je peignais, je me déguisais avec tout et n’importe quoi enfin surtout les foulards de ma grand-mère. D’ailleurs mon petit frère s’en souvient encore … il était mon cobaye, j’adorais créer des vêtements, je pouvais passer des heures à changer les tenus de mes Barbies, juste pour le plaisir de changer les tenus et les modifier. Je plein mes enfants plus tard, qui deviendront à leur tour mes cobayes :)

En grandissant j’ai commencé à dessiner des vêtements, je dois encore en avoir des vestiges quelques part. J’adorais les dessiner parce que c’est exactement les tenus que j’aurais voulu porter et que je ne trouvais pas ou que jamais je n’aurais osé demander à ma maman de m’acheter. J’aurais aimé faire tout cela, mais personne chez moi ne faisait de couture … même pas recoudre un bouton alors imaginer créer des vêtements …

La découverte

En 6ème dans mon collège il était possible de faire de la danse, du foot … comme dans tout collège. Mais il y avait aussi un atelier couture! J’ai adoré m’inscrire à cette atelier (au moins ils ne m’ont pas viré comme à la danse …) nous y avons appris beaucoup et les professeurs étaient vraiment géniaux. J’ai appris à faire un set de couture, des coussins en patchwork mais surtout à utiliser une machine. La salle était un labo de chimie, chaque table avait sa machine et tout le tissu était fourni. Vraiment un endroit génial que je garde en tête même aujourd’hui.

Et puis j’ai changé de collège, dans le nouveau il n’y avait pas ce genre d’activité. Dommage pour moi, j’ai arrêté de coudre, mais les idées, les dessins et les déguisements étaient toujours là!

La reprise

Pour mes 27 ans j’ai organisé un anniversaire costumé, le thème : Personnage célèbre (réel ou fictif). Une soirée géniale avec des déguisements vraiment supers (pour ceux qui ont joué le jeu 😉 ).

J’ai cherché longtemps en quoi j’allais me transformer ou plutôt en qui! Et puis bon je suis brune pas blanche blanche de peau, je me suis dit pourquoi pas Cléopâtre! Et Monsieur en César. Comme nous partions en vacances chez sa grand-mère qui a la chance d’avoir machine à coudre (et à tricoter) et surjeteuse je me suis dit que je pourrais tout acheter et faire cela chez elle. Alors j’ai acheté le tissu … et c’est tout, pas de patron rien. Je pensais faire un truc simple, prendre le tissus, plier en deux faire un trou pour la tête et Hop! Oui bon on a le droit de rêver quand on débute 😉

Elle m’a tout de suite dit que sans patron ce n’était pas possible, direction un magasin de tissus et hop un jolie patron de robe. Finalement c’est elle qui a pratiquement tout fait, mais je l’ai aidé, j’ai testé la surjeteuse et je crois que j’ai été contaminée! Nous avons eu nos tenues et pour mon anniversaire j’ai eu assez de sous pour me payer ma première machine à coudre! Je crois que ça a été le début de ma nouvelle vie en couture.

Allez! Je vous montre le résultat quand même :)

César et Cléopâtre

 

Commentaires sur “Pourquoi la couture ?

  1. Fière d’avoir pu participé à cette reprise.
    Les costumes étaient magnifiques mais qu’une ébauche de ce que tu es capable de faire aujourd’hui.
    Vivement la suite!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *